Qu’est-ce qui fait que les Lego sont des Légo ?

C’est ce brevet :

Ce brevet sur la forme des briques, permettant un emboîtage résistant, date de juillet 1958. Il est donc maintenant obsolète et tout le monde a le droit dorénavant de fabriquer de faux Lego (moins chers) sans être embêté par l’entreprise Lego.

En quoi sont fabriquées les Lego ?

Les briques Lego sont fabriquées en Poly(acrylonitrile-co-butadiène-co-styrène), ABS pour faire court. C’est un plastique costaud, qui a une bonne adhérence : les pièces ne se détachent pas les unes des autres au bout de 5 minutes ou dès qu’on les manipule. La capacité des briques à s’emboîter et à rester solidaires dure pendant des décennies sans faiblir.

Est-ce un plastique sans risque ?

Le plastique ABS lui-même ne présente pas de risques de toxicité dans son usage normal, à température normale.
Mais, pour que l’ABS ne jaunisse pas à cause des UV et conserve sa texture le plus longtemps possible, des adjuvants lui sont ajoutés (par exemple, de la benzophénone comme stabilisant UV, irritante ; des phtalates pour la souplesse, maintenant interdits dans tous les objets destinés aux enfants).
Impossible de savoir si des adjuvants sont ajoutés à l’ABS des Lego et lesquels. Dans le doute, évitons de les mettre à la bouche, de les sucer comme des bonbons.

En revanche, ce qui est sûr, c’est que deux des composants de l’ABS sont toxiques par inhalation (acrylonitrile et styrène).
Vers 180 °C, l’ABS commence à fondre et dégage alors une fumée qui, elle, n’est pas recommandable.
Une interdiction, donc : ne faire cuire ses Lego pour jouer à la dinette.
Heureusement, il est assez rare que les enfants mettent leurs Lego dans une poêle à frire ou au four pour leur goûter. Mais bon, on ne sait jamais. Donc, INTERDICTION TOTALE DE METTRE LES LEGO À CHAUFFER.

Peut faire mieux ?

Depuis des années, Lego cherche un remplaçant à l’ABS, issu de la pétrochimie, pour le remplacer par un autre matériau qui aurait les mêmes caractéristiques plastiques tout en respectant l’environnement. Pas facile…
Parce qu’il faut bien commencer quelque part, le groupe Lego va introduire un nouveau plastique, un polyéthylène (PET) issu d’éthanol, pour fabriquer une nouvelle gamme, Botanical, qui comprend des arbres et des plantes. Cette gamme sera lancée à l’été 2018.
Le problème avec ce plastique, c’est qu’il est fait à partir de ressources alimentaires (sucre de canne), comme les biocarburants. La fabrication de ce plastique entre donc en concurrence avec la production de nourriture, et cela pose un réel dilemme éthique.

En savoir plus

• Sur la fabrication des Lego : la page d’information du site lego.com et un article sur une visite de l’usine de fabrication par un journaliste du Monde.
• Sur les briques en plastique végétal : un article de L’Usine nouvelle.
• Sur la toxicité des composants du polymère ABS : une fiche technique de l’Inrs (Institut national de recherche et de sécurité)

Et si vous ne savez pas quoi faire de vos vieux Lego, voici plein d’idées (débiles) :

http://hitek.fr/42/facons-ingenieuses-utiliser-legos_4847
http://hitek.fr/42/top-25-idees-nouvelle-vie-lego_3147

Sur le même sujet :

Mes 6 indispensables

Mes 6 indispensables

Que ce soit pour la santé, l'alimentation ou l'entretien de la maison, voici ma liste des produits indispensables à avoir chez soi. Ce sont tous des produits multifonctions, qui se gardent plusieurs mois, voire plusieurs années pour certains. Il est très utile d'en...

Permaculture : agriculture permanente

Permaculture : agriculture permanente

La culture en collaboration avec la nature Cultiver en permaculture consiste à cultiver en s’aidant de la nature, non à cultiver malgré elle. L’agriculture impermanente La monoculture, ou culture d’une seule plante (…) est un combat permanent contre la nature (…)....

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude

Un truc qui sert – vraiment – à tout C’est l’histoire d’une petite poudre blanche magique, de son vrai nom le bicarbonate de sodium… Les Égyptiens en récoltaient sur les bords des lacs salés pour se laver avec, un chimiste français l’a synthétisé en laboratoire, des...