Les bienfaits de la gelée royale

Le lait des reines

Sécrétion des nourrices, la gelée royale est un aliment réservé à la reine et aux jeunes larves. Pour nous, c’est un aliment de complémentation inestimable.

La gelée royale fait de l’ouvrière une reine

Quand une ruche possède plus de 60 000 abeilles, une seule reine ne suffit plus à assurer la cohésion de la colonie. Alors, une partie de la ruche s’en va avec l’ancienne reine, essaime et cherche un nouvel endroit où s’installer. Les abeilles qui sont restées dans la ruche se mettent en devoir d’élever une nouvelle reine, qui va connaître une croissance express de 16 jours (21 jours pour les ouvrières, 24 pour les faux-bourdons).
Les nourrices, de jeunes abeilles âgées de 5 à 15 jours, sécrètent un “lait magique” provenant de glandes spéciales situées dans leurs mandibules et à l’arrière de leur tête. Ce lait est réservé à la reine. Seules les très jeunes larves d’abeilles ouvrières ont le droit d’y goûter pendant les trois premiers jours de leur existence, puis elles sont nourries de pollen et de miel. Grâce à la gelée royale, la reine va croître deux fois plus vite qu’une simple ouvrière, ses ovaires seront totalement développés et, surtout, elle vivra trente fois plus longtemps qu’une ouvrière (cinq ans au lieu de quelques semaines).
Cette substance apporte à elle seule toute la différence entre la reine, mère de la ruche, très active, pondeuse infatigable (jusqu’à 2 000 œufs par jour), et les ouvrières, femelles aux ovaires inactifs.

Une des substances les plus riches de la nature

La gelée royale est une synergie d’éléments agissant pour la stimulation immunitaire et sexuelle. La liste de ce qu’elle contient est trop longue pour être reproduite intégralement ici, mais en voici les principaux actifs :

  • des protéines, des acides nucléiques (ADN, ARN) et des acides aminés (dont les huit acides aminés essentiels) pour la construction et reconstitution de l’organisme
  • de l’acétylcholine vasodilatatrice qui stimule la sécrétion d’adrénaline, tonique du système nerveux (médiateur de la transmission de l’influx nerveux au niveau synaptique)
  • des acides gras, dont l’acide 10-HDA, antibactérien, antifongique et antigerminatif (Proteus, Escherichia coli, Streptococus, Staphilococus aureus, bacille de Koch), peut-être antitumoral
  • de nombreux oligo-éléments, un véritable concentré vitaminique, surtout du groupe B, dont l’acide pantothénique ou vitamine B5 qui aide à l’oxygénation des cellules, à l’activation des processus métaboliques et est un retardateur du vieillissement (peau, cheveux, ongles)
  • plusieurs substances qui activent le système immunitaire, anti-infectieuses, des antiviraux
  • favorise la production d’enzymes, l’appétit, la prise de poids, la baisse du cholestérol

La gelée royale, on ne s’en sert pas n’importe comment

Très fragile, la gelée royale peut perdre rapidement de sa valeur et devenir toxique. Selon son mode de récolte, de préparation et de conservation, la gelée royale peut être un merveilleux apport pour la santé ou une substance douteuse déclenchant des crises d’asthme ou des douleurs d’estomac. Il y a lieu de bien la connaître afin de choisir de la vraie gelée royale fraîche et non un produit altéré par les transports et la congélation.
Sa qualité dépend des conditions de vie et d’alimentation des abeilles, ainsi que des conditions de récolte et de conservation. La gelée royale produite par des abeilles nourries artificiellement n’a pas la même composition que celle produite par des abeilles qui se nourrissent de leurs propres aliments.
La gelée en provenance d’Asie, qui constitue l’énorme majorité de ce qui est vendu en France, est congelée, puis conservée dans des pots avec un gaz inerte ou lyophilisée. Pas top du tout, mais bon marché.
En revanche, il existe de bons producteurs en France. Mais c’est beaucoup plus cher. À vous de savoir ce que vous voulez ! Quantité douteuse ou sobre qualité ?

La récolte de la gelée royale

En apiculture conventionnelle, pour forcer les abeilles à produire plus de gelée, on enlève la reine de la ruche et on introduit des cadres portant de fausses cellules royales (elles sont nettement plus grandes que les autres) avec des larves. On nourrit les abeilles artificiellement pour pouvoir récolter de la gelée toute l’année, ou presque.
En Apiculture DOUCE, on n’enlève pas la reine et on installe les cadres spéciaux dans une autre partie de la ruche. On les laisse se nourrir elles-mêmes.
Les abeilles vont donc produire de la gelée pour élever toutes ces petites larves, et l’homme la récolte tous les trois jours environ, d’avril à juillet.

La gelée royale et l’homme

Première chose, comment savoir si elle est fraîche et bonne : l’aspect et le goût. Elle doit être blanchâtre, pas jaune. Son goût est acidulé, vitaminé, peu sucré. Si elle est fade et très piquante, méfiez-vous.
La gelée est une matière excessivement rare et difficile à produire pour les abeilles. Il vaut mieux la réserver aux personnes fragiles, en convalescence, ou aux moments de préparation intense à un examen, un spectacle ou à une compétition, par exemple.
Elle stimule l’immunité et la vitalité, améliore la vision ; c’est un antidépresseur ainsi qu’un stimulant sexuel pour les femmes avant, pendant et après la ménopause.
Comme elle contient des hormones femelles, il est conseillé aux hommes de ne pas en abuser.
Elle se consomme en toutes petites doses par cure de trois semaines.

Adapté de textes originaux extraits de “Apithérapie, les bienfaits des produits de la ruche” par Catherine Flurin (Editions Eyrolles), reproduits avec l’autorisation amicale de Catherine Flurin.
www.ballot-flurin.com

Les produits de la ruche

Author: Anne

Share This Post On

1 Comment

  1. Merci pour les précisions, la gelée royale est très bénéfique pour la santé comme les autres produits de la ruche (propolis, venin d’abeilles, cire, miel, grains de pollen), ce sont des miracles de la nature. Il est conseillé de la consommer à jeun le matin, seule ou avec du miel (pour ceux qui ne supportent pas son goût acide).

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *